Généalogies des Girerd et cousins - BMS et NMD

“ Généalogies  ♠ Dauphiné  ♠ Vivre-jadis  ♠  PARENTÈLE  ♠ Panorama  ”

 

PARENTÈLE

Arbre généalogique
Parentèle mariage
Contrat de mariage
Testament Trillat
Mariage Huguet-Girerd
BMS Saint-Didier d'Aoste
Données généalogiques
Listes éclair parenté

HAUTBAS

généalogies des Girerd du Dauphiné et cousins éloignés

Un tissage généalogique en Bas-Dauphiné, au confluent du Guiers et du Rhône, forme notre lignage et l'arbre généalogique de nos ancêtres dauphinois. Cette page est la suite de celle des Huguet Bœuf Blanc, des Millet des Champagnes d'Aoste en Isère, des Ravier maîtres canabassiers, des Serraz dauphinois et des Trillat de Meudenin dont le lignage descendant a rayonné vers tous les continents.

Voici la page d'aiguillage vers les données de baptême, de naissance, de mariage et de décès de nouveaux cousins voisins du mandement de Leyssins, de notre parentèle des pays du Guiers, jusqu'en Savoie proche et au Bugey sur l'autre rive du Rhône. Nous débuterons par les Girerd, nombreux rameaux de notre arbre généalogique ascendant.


Mariages généalogiques des Girerd

Des Girerd dans tous leurs états, Girerd-Chanais ou Girerd-Barbanson, Girerd-Chambaz ou Girerd-Bolland, le patronyme burgonde Girerd a fait fureur en Dauphiné, s'étendant jusqu'en Savoie et dans l'Ain. Ce patronyme est si ancien que la capitale rhodanienne, Lyon, abrite aussi de nombreux Girerd.

naissances Girerd de 1891 à 1915 La cartographie du nom Girerd au tournant des 19ème et 20ème siècles est éloquante. On compte 299 naissances pour ce patronyme Girerd, de 1891 à 1915, selon www.geopatronyme.com sur la base des données de l'INSEE.

Revenons quelque peu en arrière pour présenter les mariages de toutes les branches de Girerd. présentes dans notre généalogie jusqu'au milieu du 18ème siècle.

Les Girerd dauphinois de l'actuel canton de Pont-de-Beauvoisin ou de celui de La-Tour-du-Pin ont essaimé partout dans le monde. Voici les mariages de toutes les branches de Girerd. présentes dans notre généalogie jusque vers 1840.

Enfin, les Girerd de notre Bas-Dauphiné et Avant-Pays savoyard perdent pratiquement tous leur double nom. Le patronyme burgonde Girerd retourne à sa généricité. Voici les mariages Girerd. de nos collatéraux et cousins jusqu'en 1922.


Nombreux cousins dauphinois

Aux poids lourds de notre généalogie s'adjoignent les patronymes les plus représentés dans les paroisses où vivaient nos ancêtres. Les mariages créent ce tissu inévitable. Où nos aïeux auraient-ils marié leurs enfants, sinon dans la paroisse ou bien les quelques paroisses alentour. Et qui auraient été ces conjoints de nos grands-oncles et grands-tantes, sinon des femmes et des hommes du terroir !

NÉMOZ. Les Némoz traversent notre arbre généalogique dont ils croisent toutes les branches. Les Némoz, Nesmes, Nesmoz, ont presque tous un second nom, donné de façon suivie, Mercier, Dodillon, Bertholet, Médecin, etc. Les Némoz-Bertholet d'Aoste forment, dans notre abre généalogique, des familles de maîtres cordonniers. Voici les unions Némoz jusqu'en 1922, de toutes les branches de notre arbre généalogique.

PENJON. Voici les unions Penjon jusqu'en 1922, de toutes les branches de notre arbre généalogique.

ROJON. Voici les unions Rojon jusqu'en 1922, de toutes les branches de notre arbre généalogique.

GUIGUET. Voici les Guiguet, nos ancêtres, nos cousins et nos oncles et tantes. Nos Guiguet viennent des Avenières de Saint-Didier d'Aoste (attention, du temps des paroisses, il y a bien subordination d'une partie des Avenières, village et terroir à Saint-Didier en Champagnes, en campagne). Voici les mariages étudiés de toutes les branches des Guiguet jusqu'en 1922. Notons que l'un d'eux partit à Bouttencourt dans la Somme, dès le 18ème siècle, d'où les Guignet.

LABULLY-BURTY et BURTY-LABULLY. Voici les unions Labully-Burty, de toutes les branches de notre arbre généalogique, ou Burty-Labully de Saint-Maurice de Rotherens ou de Saint-Genix sur Guiers.

BOURGEY. Voici les unions Bourgey, de toutes les branches de notre arbre généalogique.

PERRIN. Voici les unions Perrin, de toutes les branches de notre arbre généalogique.

ROUX principalement ROUX-CUNY. Voici les unions Roux-Cuny jusqu'en 1922, de toutes les branches de notre arbre généalogique. Cette branche vient de l'Ain, essentiellement le village de Parves, paroisse puis commune de Nattages.

MONIN. Voici les unions Monin anciens, de toutes les branches de notre arbre généalogique.

SÉVOZ principalement SÉVOZ-GOYAT. Voici les unions Sévoz de Romagnieu ou Sévoz-Goyat de Tramonet, de toutes les branches de notre arbre généalogique. Sous l'apparente unité, nous avons deux branches distinctes, les Sévoz de Romagnieu et les Sévoz Goyat de Tramonet ancienne annexe paroissiale de Belmont, aujourd'hui Belmont-Tramonet, au sud de Bachelin sur le terroir de Saint-Genix sur Guiers.

LOMBARD. Voici les unions Lombard, de toutes les branches de notre arbre généalogique.

RABATEL. Voici les unions Rabatel du Bouchage ou Chimilin, de toutes les branches de notre arbre généalogique.

GUINET. Voici les unions Guinet de Chimilin et Aoste, de toutes les branches de notre arbre généalogique.

VALLIN. Voici les unions Vallin anciens, de toutes les branches de notre arbre généalogique.


Mentions légales© 2006-2018 Généalogie en Isère et Dauphiné
Nous condamnons les actions insultantes contre les religions. Lire “Paix civile...”
Avantages à utiliser les moteurs de recherche QWANT® ou BING®

Généalogie des pays du Guiers, audience   GÉNÉALOGIE CHIMILIN   Dauphiné généalogie, nouveautés