Nos aïeux de Chimilin-Leyssins-Meudenin

“ Généalogies  ♠ Dauphiné  ♠ Vivre-jadis  ♠  PARENTÈLE  ♠ Panorama  ”

 

PARENTÈLE

Arbre généalogique
Parentèle mariage
Contrat de mariage
Testament Trillat
Mariage Huguet-Girerd
Données généalogiques
Listes éclair parenté

HAUTBAS

Nos ancêtres nés à Chimilin et Meudenin

Les ancêtres directs font l'objet d'une étude génélalogique approfondie. Ces pages de notre arbre généalogique exposent les naissances et baptêmes de nos aïeux survenus dans l'un des villages de Chimilin, notamment à Meudenin, à Leyssins ou au Tizieu. Chimilin est un des berceaux de notre parentèle. Les registres des baptêmes, mariages et sépultures qui nous sont conservés facilitent cette recherche.

Suite alphabétique des naissances à Chimilin Naissances à Chimilin

Petit commerce de nos arrières grands-parents pour améliorer leur quotidien de cultivateur Angelin Huguet-Bœuf Blanc, laboureur propriétaire, pousse son premier cri dans ce village en 1607, et décèdera à Chimilin en 1672. Angelin Huguet, laboureur à leyssins, ouvre les yeux céans en 1686, et partira vers l'au-delà à Chimilin en 1763. Anne Françoise Girerd-Bolland, bourgeoise, ouvre les yeux dans ce village en 1702, et disparaîtra à Aoste en 1749. Antoine Guers vient au monde ici avant 1570, et fermera les yeux à Chimilin après 1630.

Benoît Monin voit le jour dans ce village vers 1653, et s'en ira pour toujours à Chimilin en 1723. Benoîte Paquet, cultivatrice, pousse son premier cri en ce lieu en 1698, et rendra l'âme après 1765. Claudaz Pollaud-Duliand, ouvrière agricole, naît ici vers 1644, et rendra l'âme à Chimilin en 1737. Claude Girerd-Mercier, laboureur à leyssins, pousse son premier cri ici vers 1655, et trouvera la mort à Chimilin en 1726.

Claude Huguet-Bœuf Blanc, laboureur, vient à la vie ici en 1621, et perdra la vie à Corbelin en 1694. Claude Pecquais-Pecquet, propriétaire terrien à leyssins, pousse son premier cri en ce lieu en 1606, et fermera les yeux à Chimilin en 1676. Claude Trillat-Gaz, laboureur à meudenin, voit le jour céans en 1707, et perdra la vie à Chimilin en 1785. Claude Trillat-Gaz, laboureur à meudenin, voit le jour ici en 1681, et disparaîtra à Chimilin en 1751.

Un village vit et se déplace inlassablement Plan d'aujourd'hui mémoire et transmission Claudine Thévenin naît en ce lieu vers 1662, et disparaîtra à Chimilin en 1707. Clément Trillat-Gaz, laboureur à meudenin, vient au monde en ce lieu vers 1634, et fermera les yeux à Chimilin en 1694. François Chollet, cultivateur aux champagnes, ouvre les yeux en ce lieu en 1763, et s'en ira pour toujours à Aoste en 1833.

François Chollet, laboureur à chimilin, vient au monde ici en 1685, et trouvera la mort à Chimilin en 1727. François Aîné-Attesté Trillat-Gaz, laboureur à meudenin csp+, vient au monde céans vers 1640, et quittera les siens à Chimilin en 1722. Françoise Dupraz, ouvrière agricole, ouvre les yeux céans en 1698, et perdra la vie après 1761. Françoise Garin vient au monde ici avant 1640, et perdra la vie à Chimilin en 1701.

Gabriel Bourgey-Bourgeat, laboureur, ouvre les yeux dans ce village en 1684, et quittera la vie à Aoste en 1747. Guilhelme Trillat-Gaz, cultivatrice à leyssins, pousse son premier cri en ce lieu en 1737, et quittera la vie à Chimilin en 1784. Guillaume Monin, cultivateur, naît ici en 1722, et mourra à Aoste en 1799. Guillaume Pecquais, notaire, ouvre les yeux ici avant 1560, et perdra la vie à Chimilin avant 1608. Jacqueline Filiation-Probable Couturier-Piegay, cultivatrice, pousse son premier cri en ce lieu vers 1663, et quittera ce monde à Chimilin en 1747.

Une grande famille à nourrir, nos aïeux, travaillaient dur pour eux, leurs enfants les plus vieux Jacquemaz Expilly-Coquaz, femme d'artisan, pousse son premier cri en ce lieu en 1710, et perdra la vie à Pressins en 1776. Jacquemaz Filiation-Probable Bernard-Ponchon, cultivatrice à meudenin, pousse son premier cri ici avant 1616, et disparaîtra à Chimilin avant 1668. Jacques Guinet-Tupinon naît dans ce village en 1629, et décèdera à Chimilin en 1699. Jean Trillat-Gaz, ouvrier agricole, vient au monde céans vers 1647, et quittera la vie à Chimilin en 1693.

Jean Guers pousse son premier cri dans cette paroisse en 1628, et s'en ira pour toujours à Chimilin en 1707. Jeanne Bourgey, cultivatrice, naît en ce lieu en 1722, et disparaîtra avant 1770. Joseph Huguet, laboureur à leyssins, vient au monde dans ce village en 1732, et disparaîtra à Aoste en 1802. Joseph Chollet, cultivateur aux ternes, vient à la vie dans cette paroisse en 1722, et partira vers l'au-delà à La Bâtie-Montgascon en 1796.

Léonard Guers vient à la vie dans ce village en 1601, et quittera les siens à Chimilin après 1628. Louis Huguet, laboureur à leyssins, vient à la vie céans vers 1638, et quittera les siens à Chimilin en 1702. Louis Huguet, cultivateur à aoste, naît en ce lieu en 1771, et décèdera à Aoste en 1830. Louis Chabert, travailleur agricole, vient au monde dans ce village en 1686, et rendra l'âme à Chimilin en 1747.

Suite alphabétique des naissances à Chimilin Naissances à Chimilin


Mentions légales© 2006-2018 Généalogie entre Rhône et Guiers
Nous condamnons les actions insultantes contre les religions. Lire “Paix civile...”
Avantages à utiliser les moteurs de recherche QWANT® ou BING®

Généalogie en Dauphiné, fréquentation   GÉNÉALOGIE DAUPHINÉ   Généalogie en Isère et en Dauphiné, nouveautés