Pressins et les Ravier-Piquet

“ Généalogies  ♥ DAUPHINÉ  ♥ Vivre-jadis  ♥ Parentèle  ♥ Panorama  ”

 

RACINES-LIEUX

Nos ancêtres ont bâti
Chimilin en Dauphiné
Aoste en Dauphiné
Romagnieu et Avaux
Pressins
La Bâtie-Montgascon
Saint-Genix-sur-Guiers
Pont-de-Beauvoisin
Dolomieu et Veyrins
Avant-Pays savoyard
Guiers-Vif Guiers-Mort

HAUTBAS

notre constellation familiale à Pressins

Les particularités de notre généalogie nous conduisent à rapprocher Romagnieu et Pressins. Ces terroirs sont en effet le lieu de vie des Ravier-Piquet et alliés.


Pressins berceau des Ravier-Piquet

Pressins sous la côte de Pérelle La même bulle d'Innocent II qui nomme Avaux et précise les attibutions du diocèse de Belley (confirmation du ressort de Belley) atteste que l'église paroissiale Saint-Eusèbe de Pressins existait déjà en ce temps-là. De même il a existé plus tard un titre de baron de Pressins, puisqu'une certaine Charlotte Alleman (ou Allemand), fille d'Alexandre Alleman, seigneur du château de Pâquier (à Saint-Martin-la-Cluse) est connue comme épouse dudit baron de Pressins.

Pressins, à 320 mètres d'altitude, s'adosse à la côte de Pérelle au sud-ouest, conduisant jusqu'au plateau à plus de 470 mètres. La combe, dite côte Curtet, est l'entaille faite par le ruisseau de la Corbassière depuis le plateau de la Bâtie-Divisin, sur les plateaux au sud-ouest. Pressins est pour notre généalogie un lieu surtout agricole. Notre constellation familiale y cultive et nourrit.

Au tournant du siècle des cafés ouvrent un peu partout Pour ce qui concerne notre parentèle et notre arbre généalogique, les registres paroissiaux connus de Pressins débutent en 1723. Et c'est sans soute deux ans trop tard pour connaître plus formellement une génération de plus de nos Ravier-Piquet, alors maîtres Canabassiers installés dans cette paroisse. Jean Ravier venait de s'y marier, sans doute en 1721.

Les notaires Thoniel et Pascal, ont instrumenté en Valdaine. Ils ont aussi été très présents à Pressins. La proximité de Pont-de-Beauvoisin rend les recherches plus complexes. Tel ou tel de notre parentèle a préféré l'étude de notaires de son père plutôt que le notaire de Pressins pour dicter son dernier testament nuncupatif ou établir, avec son compère, père de la future épouse, le contrat de mariage de son fils laboureur, maître tisserand ou maître canabassier.

Les hameaux du Bertholet et de Fallamieux sont connus pour être des lieux ancestraux de nos pères, des lieux que plusieurs branches de notre généalogie cultivèrent.

Pressins sous la côte de Pérelle Constatons que cette partie ascendante de notre généalogie oscille beaucoup entre l'alliance avec les autres artisans et marchands, et l'alliance avec des gens de la terre.


Mentions légales© 2006-2018 Généalogie entre Rhône et Guiers
Nous condamnons les actions insultantes contre les religions. Lire “Paix civile...”
Avantages à utiliser les moteurs de recherche QWANT® ou BING®

Généalogie en Isère, audience   BMS et NMD CHIMILIN-AOSTE-ROMAGNIEU   Généalogie en Dauphiné et en Isère, nouveautés